RACINES FRANC-COMTOISES : CLERVAL (suite)

 Les photos anciennes sont extraites de cartes postales, les photos récentes sont de l'auteur.

 ( Nota : les photos sont susceptibles d'être retouchées pour des raisons d'esthétique.)

 

Les transformations de Clerval vues à travers des photos d'hier et d'aujourd'hui.

 Première partie.

Mutations et permanence de Clerval : la modernisation des transports et des modes de vie n'a pas altéré fondamentalement le caractère de la petite ville séculaire.

 

 

 

La rue principale à l'orée du XXe siècle dégage une impression de calme et de paix. 

Voir le même endroit lors de la crue de 1910.

 

 

 

 

Aujourd'hui, la RN83 passe par cette rue. Voitures et camions y imposent leur loi. 

 

La même rue, vue ici au niveau de la fontaine où les ménagères viennent s'approvisionner en eau potable. Aujourd'hui "rue de Verdun", elle s'appelait autrefois "rue de la vieille église" en souvenir de l'ancienne église située au bord du Doubs près du pont, puis "rue du marché".

 

 

 

 

La même perspective en 2011.

 

 

 

 

 Au cœur de la vieille ville, le Restaurant de la Paix au milieu du siècle dernier...

 

 

 

 

...est toujours en activité en 2013.

 

 

La place de la mairie en 1905. On distingue, bâti en pierres de taille, l'hôtel de ville qui a brûlé lors des combats de la libération en septembre 1944.

Au milieu de la rue : le facteur porte le sac de courrier depuis la poste vers la gare.

 

 

 

La même perspective en 2011 témoigne des transformations réalisées lors de la reconstruction après la Seconde guerre mondiale.

 

 

 

 

Vue de la place en sens opposé dans les années 1930 : elle témoigne d'une convivialité certaine...

 

 

 

 

... à laquelle la circulation automobile a mis fin de nos jours.

Les mêmes lieux depuis la Porte des Noyes.

 

 

 

 

Depuis le XVIIe siècle, une fontaine surmontée d'une croix monumentale occupait le centre de la place du marché...

 

 

 

 

... devenue aujourd'hui la Place de la Libération.

 

 

Sous un autre angle, on voit la même place avec sa fontaine, ainsi que l'ancien hôtel de ville.

 

 

 

 

 Les mêmes lieux en 2010.

 

 

 

 

 

Vers 1900, photo de famille dans la Rue Haute.

 

 

 

 

La même maison en 2015 présente un visage bien plus coquet.

  La rue de la Porte des Noyes ne ressemble plus guère à ce qu'elle était jadis. 

Les deux vues ci-dessous sont prises en direction de Rang :  

  Et celles-ci en direction du centre de Clerval :  

 

Photos d'hier et d'aujourd'hui. Deuxième partie.

Photos d'hier et d'aujourd'hui. Troisième partie.

 

Découvrir Clerval (suite) :

Les ponts de Clerval.

Vues d'ensemble, anciennes et actuelles.

 Histoire locale du Pays de Clerval :

Un enfant du Pays de Clerval au service de la France : Louis Bassenne (1858-1938)

 La Libération de Clerval en septembre 1944.

Liens

 

 
 Poursuivre le voyage au pays des ancêtres du Doubs.  

  Biographie de Paul Bassenne et Aline Bouhélier.

  Les anciennes maisons de famille.                               

  Localisation.

  Valonne et Chaux-lès-Clerval