RACINES FRANC-COMTOISES : CLERVAL (suite)

 Les photos anciennes sont extraites de cartes postales, les photos récentes sont de l'auteur.

 ( Nota : les photos sont susceptibles d'être retouchées pour des raisons d'esthétique.)

 

Les transformations de Clerval vues à travers des photos d'hier et d'aujourd'hui.

Troisième partie.

 

 

 

 

 

L'ancien château vers 1950 : il abrite alors l'école primaire.

'

 

 

En 2007, la silhouette du monument séculaire n'a pas changé. L'intérieur rénové accueille diverses activités culturelles et sociales dont le Musée de la Paix.

 

 

 

 

 

Une vue plus rapprochée montre la vétusté du bâtiment d'alors...

 

 

 

...et fait apprécier la belle restauration réalisée récemment.

 

 

 

 

 

 

Au début du XXe siècle, les rives du Doubs apparaissent mieux entretenues et exploitées... 

 

 

 

 

...qu'un siècle plus tard !

 

 

 

 À l'entrée de Clerval en venant de Besançon, un établissement gastronomique qui a défié les décennies. 

 

 

 

 

 En 2013, c'est "La bonne auberge"   

 

 

 

 

 Le pont au début du XXe siècle.

 

 

 

Sous le même angle en 2006. On note la permanence de l'immeuble qui a abrité anciennement la gendarmerie.

 

 

 

 

 

 Vue du pont, la courbe du Doubs en 1914...

 

 

 

 

 ...et en 2009.

 

 

 

 

Au début du XXe siècle : le chemin de halage longe le Doubs et la roche de Cassemaille surplombe la rue.

 

 

 

 

Aujourd'hui, le halage a disparu et la roche a été rectifiée.

 

 

 

 

Jadis "L'Auberge" attirait les rares  possesseurs d'une automobile. 

 

 

 

Aujourd'hui, les voitures se sont multipliées, mais "L'Auberge" a fermé ses portes.

Des commerces disparus : les Établissements Felez.

Fin XIXe, début XXe siècle, les fils du bourrelier Alphonse Felez transforment l’atelier de leur père en atelier de mécanique. Ils vendent des cycles et du matériel agricole, puis des motocyclettes et des automobiles. Après diverses vicissitudes liées à la Première guerre mondiale, la société Felez Frères se développe à nouveau dans les années 1925 aux abords de l’Hôtel de ville, dans un îlot de maisons aujourd’hui disparues. (Merci à M. Gérard Blanc pour ses renseignements sur les Établissements Felez.)

Au début du XXe siècle, l'activité de Felez Frères se concentre sur les cycles et les machines agricoles.

On distingue à droite de l'entrée de l'atelier une publicité Peugeot dont Felez Frères auraient été parmi les premiers concessionnaires. 

 

 

 

Le même endroit en 2014. Au n°15 de l'avenue Renaud, plus rien ne rappelle l'ancienne activité.

 

.

 

 

 

 

Aspect des lieux en 2014 aux n°17 et n°19 de l'avenue Renaud. 

 

 

Vers 1930, la même famille tient un garage automobile près de l'ancien Hôtel de Ville, en face de la rue Haute, dans un îlot d'immeubles démolis après la Seconde Guerre mondiale. 

 

 

 

 

 

Au début du XXe siècle, dans l'avenue de la gare. 

 

 

 

 

 

Un siècle plus tard, le même endroit est situé dans l'avenue Gaston Renaud.

 

 

 

Autrefois, le restaurant Simon à la sortie de Clerval, sur la route de Fontaine. 

 

 

 

 

Aujourd'hui, l'immeuble, situé à l'angle de l'avenue Renaud et de la rue Léonel de Moustier, est à peine reconnaissable. 

 

Photos d'hier et d'aujourd'hui. Première partie.

Photos d'hier et d'aujourd'hui. Deuxième partie.

 

 Découvrir Clerval (suite) :

Les ponts de Clerval.

Vues d'ensemble, anciennes et actuelles.

Histoire locale du Pays de Clerval :

Un enfant du Pays de Clerval au service de la France : Louis Bassenne (1858-1938)

la Libération de Clerval en septembre 1944.

Liens.

 

 
 Poursuivre le voyage au pays des ancêtres du Doubs.  

  Biographie de Paul Bassenne et Aline Bouhélier.

  Les anciennes maisons de famille.                               

  Localisation.

  Valonne et Chaux-lès-Clerval.