Les usines Zeller : situation, photos et résumé de leur historique.


 

Localisation des usines Zeller.

 


 

Photo et historique succinct de chaque usine.

(sauf indication particulière, les photos sont extraites de cartes postales.)


 

Sewen.

 

 

En 1836, un tissage de 100 métiers mus par une roue hydraulique est créé à l'emplacement d'une scierie. Lors des décennies suivantes, l'usine est agrandie et modernisée : mise en place d'une turbine alimentée par une conduite forcée, installation d'une machine à vapeur. En 1875, elle emploie 202 ouvriers. Fermeture définitive en 1954. Le bâtiment n'existe plus.


 

Dolleren.

 

 

Le tissage créé en 1855 par Charles et Auguste Gasser est racheté par Zeller-Frères en 1920. L'usine compte alors 120 métiers à tisser et emploie 60 ouvriers. Fermeture en 1936. A son emplacement s'élève aujourd'hui le Pôle d'Excellence Rurale "La Source".


 

Oberbruck, le site principal.

 

 

La filature (ici vers 1900) est le cœur de l'entreprise Zeller-Frères. Historique dans l'article principal.

 


 

Oberbruck, la Renardière.

 

 Photo parue dans "Le temps oublié au fil de la Doller" de R.Mattauer et L.A.Maller 

La Renardière bordée à droite par la Doller et à gauche par le Rimbach. La photo montre les lieux après la désaffection des ateliers. Au premier plan, l'emplacement de l'étang dont l'eau alimentait la turbine.

Le textile à la Renardière : de 1838 à 1850, tissage à bras ; de 1856 à 1883 : fabrique de produits chimiques pour l'impression des tissus ; à partir de 1884, teinturerie et préparation de tissage. Zeller-Frères arrête l'usine en 1952, la Coopérative ouvrière la ferme définitivement le 30 mai 1954. 


 

Wegscheid.

 

Photo parue dans "Le temps oublié au fil de la Doller" de R.Mattauer et L.A.Maller.

Dès 1838, Joseph et Ferréol Zeller installent un tissage dans les anciens bâtiments de la manufacture royale de fer blanc dont ils deviennent propriétaires en 1855. En 1950, c'est le plus grand tissage de la haute-vallée avec 400 métiers et 140 ouvriers. Fermeture définitive en 1954 : les bâtiments sont rachetés par la boucherie Bindler-Frères d'Oberbruck qui en fait un abattoir. Aujourd'hui une partie du bâtiment abrite la Carrosserie de la Doller.


 

Kirchberg-Langenfeld.

 

 

L'ancien tissage Einiger, reconstruit en 1880 après un incendie, a compté jusqu'à 250 métiers et 158 ouvriers. Racheté par Isidore André en 1927, arrêté en 1938, il a été racheté par Zeller-Frères en 1945. Arrêt définitif en 1954. A son emplacement s'élève aujourd'hui l'accueil périscolaire Créaliance.


 

Mortzwiller.

 

 

Créé à partir d'un ancien moulin, ce tissage comptait 200 métiers desservis par 80 ouvriers. Il a fermé en 1933.


 

 Usines d'Étueffont : suivre ce lien.

 


Retour à la page : "L'industrie textile à Oberbruck."