i

 

       OGYGIE

 

     Ὠγυγία

 

 

 

Autoportrait express.

 

Au moment où j'ouvre ce site, je suis dans ma soixantième année. Je suis né et j'ai vécu l'essentiel de ma vie dans une vallée des Vosges alsaciennes. (pour la situer, cliquez ici)

Marié, père de deux enfants et grand-père de trois petites-filles, je terminerai dans quelques mois ma carrière de professeur d'Histoire et Géographie en collège. 

Pour moi, l'équilibre entre les activités physiques, intellectuelles et culturelles est le garant d'une vie harmonieuse. 

Grand amateur de tennis, j'apprécie aussi les sorties en moyenne montagne et ne rechigne pas aux travaux manuels créatifs. Féru de lecture, de cinéma, d'audiovisuel, de photo, je suis curieux d'idées nouvelles et de témoignages humains.  

Je crée ce site alors que la retraite approche. La cessation de l'activité professionnelle est le début d'une nouvelle vie, d'une période inconnue désirée avec une impatience mêlée d'appréhension. J'attends de mon entrée sur le web un regain de contacts, de communication et de découvertes.

Grâce à ce site, j'espère participer à mon infime échelle à la vaste toile mondiale et me faire une petite place dans le village planétaire..

Henri Ehret, 1 février 2005.

                                                                  

 

Bilan intermédiaire...

Depuis huit ans que ce site est ouvert, il a enregistré des milliers de visites. Les satisfactions qu'il m'a apportées ont largement répondu à mes attentes. Grâce à ces pages, de nombreux contacts, souvent inattendus, ont été établis. Des internautes, lointains ou proches, se sont arrêtés sur Ogygie et m'ont fait la surprise d'un échange de messages, de témoignages, de photos. De virtuelles, certaines rencontres sont devenues réelles et ont donné naissance à des amitiés nouvelles.

Les pages familiales sont devenues un lieu de rencontres pour la parenté proche et le cercle d'amis. Les photos des événements familiaux illustrent le cours de notre vie. Depuis la création du site, une quatrième petite-fille et deux petits-fils sont venus élargir le cercle de famille. 

L'heure de ma retraite a sonné en 2006. Elle m'a engagé à  persévérer dans le développement d'Ogygie tant pour le plaisir de communiquer que pour le bonheur de créer, de découvrir, d'élargir mon horizon. 

Au cours des dernières années, j'ai ajouté sur ce site des pages consacrées aux racines familiales. Je les enrichis au fur et à mesure que progresse ma quête de renseignements généalogiques et de documents familiaux. Quelques chapitres d'histoire locale ont également étoffé les pages consacrées à ce thème.  

De 2008 à 2012, j'ai publié les "Chroniques de mon enfance." Ces récits sont destinés d'abord à mes petits-enfants, mais, évidemment, je me réjouis lorsqu'ils touchent des lecteurs de tous les horizons.

Récemment, j'ai mis en ligne une rétrospective des colonies de vacances qui ont été des moments forts de ma vie entre 1964 et 1989.

                                                                                                                         

 

 

 

 

 

Masevaux, le 17 mars 2013,

Henri Ehret

 
 

Où suis-je ? Mon cadre de vie.