LE COLLÈGE DE MASEVAUX, D'UN SIÈCLE à L'AUTRE.

In memoriam

Ces pages sont dédiées à Monsieur Raymond Mattauer (1923-2014), professeur de Français et Histoire-géographie, puis principal du collège de Masevaux jusqu'en 1982. Par son dynamisme, son éclectisme et son dévouement pour les jeunes les plus modestes de la vallée de la Doller, il leur a apporté ouverture culturelle et réussite professionnelle.

En hommage reconnaissant,

Henri Ehret, élève de M. Mattauer de 1957 à 1961 et professeur au collège de Masevaux de 1971 à 2006.

 

1. De la construction à l'inauguration : 1970 - 1973.

 

 Le site avant la construction, vers 1969. Les hachures situent approximativement l'emplacement de la cité  scolaire. (Photo : R. Mattauer)

  1970 : la future rue Paul Burgi est tracée et le collège sort de terre. (Photo : R. Mattauer)

La cité scolaire est achevée. Les élèves y ont fait leur première rentrée en septembre 1972. En revanche,  le COSEC n'est pas encore construit. On aperçoit à gauche le chantier du quartier des Libellules. (Photo : R. Mattauer)
Le même jour, vue depuis l'Ouest. Les arbres au premier plan à gauche délimitaient un cimetière militaire dans les années d'après-guerre. C'est là que s'élève aujourd'hui la gendarmerie. (Photo : R. Mattauer)

Cette photo panoramique illustrait l'invitation à l'inauguration de la cité scolaire, le samedi 19 mai 1973 par Pierre Billecocq (1921-1987). Pierre Billecocq, ancien Secrétaire d'État à l'Éducation Nationale chargé de suivre les affaires relatives aux constructions scolaires, était aussi un des Libérateurs de Masevaux en 1944.

 

 

Pierre Billecocq passé en revue par le Général de Gaulle.

 

 

 

(Photo extraite du livre :Le 2e choc : bataillon Janson-de-Sailly, 1944-1945 de Lafuma et Béchaux. Ed France-Empire.)


Le collège de Masevaux, d'un siècle à l'autre, suite :

2. Jusqu'au début du XXIème siècle.

Retourner à la page d'introduction : 35 ans au collège de Masevaux.