LE COLLÈGE DE MASEVAUX, D'UN SIÈCLE à L'AUTRE.

2. Jusqu'au début du XXIème siècle.

Deux générations d'élèves ont connu le collège sous ce visage, photographié ici en 2001. Les bâtiments ont leur couleur verte d'origine. Le préau extérieur, tant réclamé, n'est encore pas construit. Les bus des transports scolaires se rangent dans la rue Paul Burgi. Avec l'augmentation du nombre de voitures de parents au fil des années, la sécurité et la fluidité de la circulation sont devenues problématiques. Le carrefour avec la rue Gambiez est également dangereux aux heures d'entrée et de sortie. On aperçoit les constructions nouvelles par rapport à 1972 : le plateau sportif, le COSEC et son extension, les ateliers de technologie et le préau du LP. (Photo : R. Mattauer)

 

Quelques vues prises pendant cette période.  

 

 La cité scolaire en 1990. 

Le collège dans sa première couleur.

 

 

 

Au petit matin hivernal, quand l'aurore rougeoie le ciel à l'Est... (Photo : P. Lacoumette)

 

 

 

 

 

 

 A l'aube, la lune derrière le Sudel...(Photo : P. Lacoumette)

 

En 1989, Monsieur Bernard Blum, principal du collège, met la main à la pelle pour planter l'arbre commémorant le bicentenaire de la Révolution Française.

 

Atelier éducatif insolite : le poulailler et le verger école du collège. Cette pédagogie active a été mise en place en 1997 par Monsieur Lacoumette, professeur de SVT. Aujourd'hui, si les pommiers sont toujours là, coq et poules ont disparu. (Photo : P. Lacoumette)

 

 


Le collège de Masevaux, d'un siècle à l'autre, suite :

3. La rénovation des années 2003-2006.

Retourner à la page d'introduction : 35 ans au collège de Masevaux.