Au fil des Agendas 1959 – 1962.

Ma guerre d'Algérie.

 Récit – Témoignage.

par Antoine Steib

Ancien professeur au collège de Masevaux où il était mon collègue, homme aux facettes multiples qui, à côté de sa profession, s'est accompli autant dans le domaine artistique (photographie) que dans l'engagement humanitaire (Terre des Hommes Alsace), Antoine Steib publie aujourd'hui un ouvrage consacré à son expérience algérienne dans les années 1959 - 1962.

 

Quand j'ai fait sa connaissance en 1971, moi-même revenant de coopération en Algérie, Antoine portait déjà en lui le désir de témoigner sur son séjour de 26 mois au-delà de la Méditerranée. Quarante ans plus tard, ce projet longuement mûri a abouti : un livre au style alerte et aux péripéties nombreuses qui accrochent le lecteur. On suit le jeune appelé pendant son service militaire, ses classes à Alger, sa confrontation avec les événements militaires et politiques (notamment l'épisode des Barricades d'Alger en 1960 ), sa mutation dans le Sud, la découverte du désert où il enseigne dans la petite école d'une oasis. 

Cependant, Antoine ne se limite pas au seul plan du récit. La réflexion historique et l'analyse de sa perception des événements donnent à sa relation une dimension humaine grave et authentique. Pédagogue, il explique avec concision mais précision tous les termes et abréviations du domaine militaire ou liés à la culture algérienne. Les jeunes générations qui ne savent pas forcément ce qu'étaient l'OAS, les SAS, le putsch de 1961, le 19 mars 1962, trouveront dans des encadrés spécifiques les éléments nécessaires pour saisir le contexte historique de la lutte pour l'indépendance de l'Algérie. Enfin, de nombreuses photos d'époque prises par l'auteur sur le terrain renforcent encore la vérité du témoignage.

Je suis sûr que "Au fil des Agendas" interpellera des lecteurs de divers horizons. Il intéressera les anciens appelés en Algérie et leurs enfants, mais aussi tous ceux qui s'interrogent sur le phénomène de la colonisation française avec toute sa problématique. De leur côté, les Algériens et les Français d'origine nord-africaine trouveront dans ces mémoires l'exposé sincère de réalités qui ne sont pas toujours prises en compte par les histoires officielles des États.

Je félicite mon ami Antoine Steib pour son œuvre à laquelle je souhaite un large succès !

  

Pour acquérir l'ouvrage, contactez l'auteur par courriel. Vous obtiendrez son adresse e.mail en mettant sans espaces les signes usuels à la place des mots en rouge :

a point steib point m arobase gmail point com 

 

Henri Ehret, décembre 2011.

Me contacter.