Victor Zeller : notice biographique.   

Né à Oberbruck le 10 octobre 1833, Victor Zeller est le onzième enfant de Caroline Steger et Joseph Zeller, créateur, avec son frère Ferréol, des filatures et tissages d'Oberbruck.

Dès l'âge de seize ans, il songe à entrer à l'École Navale. Ses parents pensent en effet qu'il n'a pas beaucoup d'avenir dans l'entreprise familiale où trois de ses frères, Édouard, Gaspard et Charles, ont pris d'importantes responsabilités. Pour préparer le concours, ils l'inscrivent donc au cours préparatoire de M. Loriol, rue d'Enfer, à Paris. Au cours de ces études, il participe à une croisière de plusieurs mois sur le navire-école, le BoïeldieuAprès deux ans d'études, il échoue de justesse au concours d'entrée et souhaite alors entrer dans l'entreprise créée par son père. 

Pour apprendre le métier de filateur, il part en 1855 effectuer deux ans de stage chez "Platt Brothers" à Oldham près de Manchester. Il rejoint ensuite la maison "Zeller-frères" en 1857 où il tient une place très importante jusqu'à sa mort. De son mariage avec Marie Tocquaine, en 1860, il a cinq enfants : René, qui prend à la fin du siècle la direction de l'entreprise, Léon, qui termine sa carrière comme général de division,  Xavier, médecin militaire, puis médecin à Masevaux, Méry, qui épouse Jules Madelin, un forestier, et Laure, dont le mari, René Brunet, capitaine de chasseurs, tombe devant l'ennemi en 1914. Après la guerre de 1870, quand l'Alsace est annexée à l'Empire allemand, Victor choisit de rester à Oberbruck pour continuer à diriger les usines mais envoie ses enfants faire leurs études en France. Marie, l'épouse de Victor, meurt à l'âge de quarante ans, le 10 janvier 1882, atteinte d'une fièvre puerpérale contractée lors de la naissance de Laure. Sur la fin de sa vie, Victor séjourne à Étueffont avec sa fille Laure et sa belle-mère Pauline Tocquaine auprès de son fils René.  Victor décède à Oberbruck le 19 décembre 1896, après quinze années de veuvage.

 D'après le site : http://vpf2.free.fr/

Origine de la photo : M. Louis Zeller

                                           


 

Retour vers la page :

1870 : Victor Zeller défend l'industrie cotonnière alsacienne devant la Commission parlementaire.

Retour vers la page :

L'industrie textile à Oberbruck.