Jean de Lattre de Tassigny à Masevaux.

 

 

Jean de Lattre de Tassigny est né le 2 février 1889, à Mouilleron-en-Pareds (Vendée), dans le même village que Georges Clemenceau. Il est reçu à Saint-Cyr où il entre en 1909 après avoir effectué un an de service comme simple soldat, puis comme brigadier, au 22ème Dragons. A Saint-Cyr, il est le condisciple, sans être de la même promotion, de Charles de Gaulle et d'Alphonse Juin. A la sortie de l'École, il choisit la cavalerie et fait un stage d'un an à Saumur.

Quand la première guerre mondiale éclate en 1914, Jean de Lattre de Tassigny est lieutenant de dragons et se trouve aux avants-postes du conflit.

 

 


de Lattre dans la guerre 14-18.

Dès le 11 août 1914, il est blessé au genou et, un mois plus tard, au cours d'une confrontation avec des uhlans, il reçoit un coup de lance dans la poitrine qui le laisse pour mort. Mais il se rétablit et, en 1915, demande à être versé dans l'infanterie. Il prend part aux combats sur différents champs de bataille : à Verdun, au Chemin des Dames et aussi sur le front près de Burnhaupt-le-Haut. C'est là, dans la tranchée, dite "des parallèles", qu'il est à nouveau blessé en 1915 : au cours d'un bombardement, il est atteint d'un éclat d'obus au mollet. Il est alors évacué à l'arrière du front, à Masevaux où il se remet de sa blessure.

Le dragon.

Le poilu.

 
Extrait du JMO du 12e Dragons relatant la blessure du Lieutenant de Lattre et son évacuation à Masevaux. 
 

C'est dans la maison sise au n°8, place des Alliés à Masevaux, que le lieutenant de Lattre de Tassigny a été soigné en 1915 pendant la première guerre mondiale. La photo ci-contre a été prise pendant sa convalescence à Masevaux. ( à gauche sur la photo, uniforme sombre)

 

En 1918, Jean de Lattre de Tassigny termine la guerre avec le grade de capitaine. Au cours du conflit, il a été quatre fois blessé et huit fois cité au combat. 

 

 


Trente ans après...

 

Seconde guerre mondiale, 1944 : de Lattre de Tassigny, à présent général,  se voit confier la formation et le commandement de l'Armée B, future 1ère Armée Française. Ayant libéré l'Île d'Elbe en juin 1944, les troupes de de Lattre débarquent en Provence, le 15 août. Après la libération de Toulon et de Marseille commence la remontée de la Vallée du Rhône avec de durs combats en Bourgogne et en Franche-Comté. Parvenue jusqu'aux Vosges, la 1ère armée est ensuite la première de toutes les armées alliées à atteindre le Rhin. Elle pénètre en Allemagne en février 1945 et avance jusqu'en Autriche. C'est la fameuse campagne Rhin et Danube, glorieuse mais lourde en pertes humaines, puisqu'elle déplore 14 000 tués et plus de 40 000 blessés.

La victoire.

Consécration suprême, le 8 mai 1945, le général de Lattre de Tassigny signe à Berlin, au nom de la France, l’acte de capitulation des armées allemandes.

 

Le général victorieux.

Les vainqueurs de la guerre, peu après la capitulation allemande. Assis, de gauche à droite : Eisenhower (USA), Joukov (URSS), Montgomery (Royaume-Uni), de Lattre de Tassigny (France) 

 


Le retour à Masevaux.

 

C'est en chef prestigieux et libérateur de l'Alsace, que Jean de Lattre de Tassigny revient à plusieurs reprises à Masevaux en 1945. Il retrouve à l'occasion d'un déjeuner offert en son honneur, la maison même où il a été soigné 30 ans auparavant.

La plaque ci-contre, apposée sur la façade de la mairie de Masevaux, rappelle sa visite. 

 

Le 21 février 1945, le général préside une prise d'armes entre Masevaux et Sickert. 

 

A la gauche du général de Lattre de Tassigny, le général Léon Zeller, résidant alors à Oberbruck.
 

Au cours de la cérémonie, le général de Lattre a le plaisir de décorer son fils Bernard de la médaille militaire.

 

Bernard de Lattre  décoré par son père. Le jeune officier tombera en Indochine en 1951.
 
La victoire et le retour de Masevaux à la France sont célébrés le 7 août 1945 lors de la Fête de la Libération présidée par le général de Lattre de Tassigny. 
 

 

 

 

 

 

 

   Devant l'église.

 

 

 

 

 

 

Sur la place des Alliés.

 

 

Henri Ehret, novembre 2007.

Mise à jour, novembre 2020.

Contacter l'auteur


Revenir à l'axe "Grandes figures de l'Histoire à Masevaux."

Revenir à la liste des articles d'Histoire locale.


Sources :

Biographie de J. de Lattre :   De Lattre, de Bernard Destremeaux (Flammarion)

De Lattre à Masevaux : Patrimoine Doller n°2, 1992. Article d'Antoine Gerthoffer.

Extraits de cartes postales. 

Photo de de Lattre à Masevaux en 1915 : La vallée de Masevaux 1914-1918,  de JM. Ehret, G.Redhaber, B.Sutter, D.Willmé.

Programme des festivités du 25ème anniversaire de la Libération de Masevaux.